Greffe de la Barbe

Greffe de cheveux

Symbole de virilité, la barbe est un atout que beaucoup d’hommes affichent avec fierté. Un menton clairsemé peut occasionner une gêne psychologique et un manque d’estime de soi chez les hommes qui en souffrent. La greffe de barbe est une procédure qui est exécutée pour les hommes qui subissent une perte de cheveux sur la barbe ou ne peuvent pas pousser une barbe. Elle représente , donc , le traitement idéal contre l’alopécie cicatricielle, permettant aux hommes de densifier la zone de la barbe et de booster leur confiance en eux. Vous serez en mesure de récupérer vos poils du visage en subissant une procédure de transplantation de la barbe et/ou la moustache.

Principe de l’intervention

Le principe de la greffe de barbe est similaire à celui des implants capillaires, c’est-à-dire que des follicules capillaires sont prélevés (généralement du cuir chevelu) pour être réimplantés au niveau de la barbe, suivant un schéma bien établi afin que la reconstruction de la barbe se fasse de manière bien harmonieuse. La technique utilisée est généralement la technique DHI, sous anesthésie locale et aucune douleur sévère ne sera ressentie, tout comme dans la greffe capillaire. Il n’y aura pas de cicatrice ni de point de suture après l’opération. Cette intervention se fait en ambulatoire, c’est-à-dire que vous rentrez chez vous le jour-même.

Principe de l’intervention

– Consultation préopératoire avec le médecin traitant avec une évaluation d’état de santé générale du patient. Examen d’alopécie de près pour déterminer la technique adéquate.
– Discussion par rapport aux risques, le temps de récupération et le coût de l’intervention.
– Le traçage : Un marquage au crayon est effectué aussi bien au niveau de la barbe qu’au niveau du cuir chevelu afin de délimiter la zone à traiter (barbe) de même que la zone de prélèvement (cheveux).
– Tout comme pour la greffe des cheveux, le médecin commence par prélever les follicules capillaires au niveau du crâne en s’aidant d’un petit bistouri. Ces follicules récupérés sont ensuite transplantés dans la barbe et/ou la moustache, suivant le schéma effectué préalablement au crayon.
– La durée de l’intervention dépend de la technique choisie et de l’importance de votre alopécie, mais il faut généralement compter entre 5 et 6h.

– Le nombre de séances nécessaires d’une transplantation de barbe dépend des cas. Il est à noter que les séances de greffe doivent généralement être espacées d’au moins 6 mois.
– Nettoyage et PRP : Le lendemain de l’intervention, on procèdera au nettoyage et a enlever les pansements sur la zone donneuse ainsi qu’ une séance de traitement PRP (Plasma riche en plaquettes) . Avant de quitter la clinique, vous recevrez des instructions spécifiques sur les points à prendre en compte concernant la période postopératoire et une démonstration de la façon de vous laver les cheveux.

Suites opératoires après intervention

– Un œdème (gonflement) peut quand même apparaître dans les heures qui suivent la procédure. Il disparaît   généralement au bout de 2 à 4 jours.
– De petites croûtes se formeront au niveau de la zone greffée dans les premiers jours. Elles tomberont au bout   de 7 à 10 jours.
– Vous serez autorisé à vous laver le visage et les cheveux à partir du 3ème jour suivant l’intervention.
– Si vous remarquez que votre barbe prend un ton rosée durant les premières semaines, ne vous inquiétez pas,   cela est tout à fait normal. Elle reprendra des couleurs normales au bout de 2 à 3 mois.

Résultat

Après une semaine, la zone implantée aura l’air très naturel. Le rétablissement de la zone donneuse sera également rapide, dans 15 jours, vous aurez l’apparence que vous avez avant l’intervention. Après six mois, vous pouvez apprécier la majeure partie du résultat final et, dans les 12-18 mois, il est possible d’avoir une barbe intense et naturelle.
fr_FRFrançais