L’hyménoplastie 

(Chirurgie de reconstruction de l’hymen)

Chirurgie intime de la femme

L’hyménoplastie est une intervention de chirurgie intime qui permet à la femme de retrouver un hymen intact de façon totalement indétectable. Cette technique de la médecine esthétique a pour but d’offrir une seconde virginité anatomique à certaines femmes qui le souhaitent. L’hymen est la membrane qui sépare le vagin de la vulve et qui se rompt lors des premiers rapports sexuels. Il est plus ou moins élastique selon les femmes. Certaines naissent sans hymen, chez d’autres, il est rompu en faisant de l’équitation, du vélo, de la gymnastique, ou même en insérant un tampon hygiénique. Eventuellement, certaines femmes accouchent avec un hymen encore presque intact. L’hymen est donc une preuve très fragile de la virginité féminine. L’hyménoplastie n’est pas toujours pratiquée en prévision d’un mariage. Il peut arriver qu’après un viol, des femmes aient recours à cette opération pour effacer le traumatisme et retrouver leur intégrité corporelle.

D’autres femmes souhaitent aussi une reconstruction de l’hymen comme une façon de tourner définitivement la page, après une relation qui a pris fin. Bien que la technique soit plutôt simple, elle nécessite une grande habilité et une minutie chirurgicale impeccable. L’hyménoplastie est une intervention qui ne laisse pas de traces visibles. En effet, la cicatrisation est assez rapide (au bout d’un mois) et l’hymen reste intact jusqu’à ce qu’il y ait de nouveau une défloration. A noter qu’il est préférable d’effectuer l’hyménoplastie juste après vos règles. Cela donne le temps nécessaire à la muqueuse de cicatriser avant l’arrivée des nouvelles règles.

Principe et déroulement de l’intervention

Dans la pratique, l’hyménoplastie se fait à travers une incision dans la partie inférieure de la muqueuse vaginale. Les restes de l’hymen sont ensuite recousus afin de former une nouvelle membrane fine (un nouvel hymen). Dans le cas où il ne reste plus rien de l’hymen, le chirurgien utilise généralement un morceau de la paroi vaginale afin de créer une membrane analogue à l’hymen. Il suture ensuite avec un fil résorbable qui disparaît après dix à quinze jours. La cicatrice, dissimulée dans les replis de l’hymen, est totalement invisible.

Type d’anesthésie et modalités d’hospitalisation

TYPE D’ANESTHÉSIE
anesthésie locale sans hospitalisation
Durée de l'intervention
environ une demi-heure

Avant intervention

R
Consultation préopératoire avec le gynécologue
R
Discussion et évaluation des attentes de la patiente
R
Discuter les risques de l’intervention, le temps de récupération et le coût de l’intervention

Après intervention: Suites opératoires

– Des douleurs très légères et peut reprendre son travail dès le lendemain.
– Afin de permettre une bonne cicatrisation, elle doit éviter pendant un mois les activités trop physiques ainsi que le sauna ou la piscine.
– Un léger œdème (gonflement) peut aussi apparaître, mais il disparaît généralement au bout de 3 à 5 jours.
– Prendre une douche est possible dès le lendemain de l’opération.
– Les fils résorbables finissent par tomber au bout de 2 semaines.

Résultat

Le résultat de l’hyménoplastie est immédiat. La reconstitution de la membrane hyménéale dure jusqu’au prochain rapport sexuel. Il est indétectable même en cas d’examen gynécologique préalable à un mariage.
fr_FRFrançais