Pénoplastie : Augmentation pénienne

Chirurgie pour homme

La chirurgie de l’augmentation pénienne constitue une demande de plus en plus croissante dans notre société. Avec la démocratisation des vidéos pornographiques et le « culte du sport » la taille du sexe préoccupe de plus en plus d’hommes. Il n’y a pas de taille normale de pénis, toutes les tailles existent. La pénoplastie ou phalloplastie esthétique est une intervention visant à augmenter la taille de la verge soit en longueur, soit en circonférence quand la taille est de moins de 4 cm au repos et moins de 7 cm en érection. Beaucoup d’hommes se plaignent de ne pas avoir d’épanouissement sexuel avec leurs partenaires et mettent en doute la taille de leurs sexes. En aucun cas la taille du sexe améliore les performances sexuelles.
L’allongement s’effectue par la libération du ligament suspenseur de la verge qui relie les corps caverneux à l’os du pubis afin de désenfouir le sexe. Ainsi on obtient ainsi un allongement de 2 à 5 cm sur la verge en repos.

Principe de l’intervention

La pénoplastie ou phalloplastie d’élargissement permet d’obtenir un gain sur la circonférence de la verge, tant au repos qu’en érection. C’est l’intervention la plus fréquente. Elle se fait par l’intermédiaire d’une lipoaspiration des poignées d’amour par exemple (recueillir les cellules graisseuses), purification de la graisse prélevée et un lipofilling (une réinjection de la graisse purifiée à l’aide d’une micro canule au niveau du pénis) aboutissant ainsi à une augmentation de la circonférence de la verge sans cicatrice visible. La pénoplastie ou phalloplastie d’allongement qui n’est effective que sur la verge au repos s’adresse plus à des sportifs. 

Type d’anesthésie et modalités d’hospitalisation

TYPE D’ANESTHÉSIE

L’élargissement est le plus souvent réalisé sous une anesthésie locale approfondie par des tranquillisants administrés par voie intraveineuse.
La phalloplastie d’allongement nécessite une anesthésie générale classique.

MODALITÉS D’HOSPITALISATION
Une hospitalisation de 3 nuits est nécessaire.

AVANT L’INTERVENTION

R
Un bilan sanguin préopératoire est réalisé conformément aux prescriptions
R
Le médecin anesthésiste sera vu en consultation avant l’intervention
R
L’arrêt du tabac est recommandé
R
Aucun médicament contenant de l’aspirine ne devra être pris dans les 10 jours précédant l’intervention

APRES L’INTERVENTION : LES SUITES OPERATOIRES

– La chirurgie est marquée par un œdème (gonflement de la verge) qui se résorbe progressivement.
– La cicatrisation prend généralement entre 15 et 21 jours après la section du ligament suspenseur, la principale   complication est un retard de cicatrisation ne nécessitant pas de reprise chirurgicale dans la majorité des cas   mais des soins quotidiens un peu plus long.
– Une abstinence tabagique et sexuelle est vivement conseillée pendant 1 mois. On conseille d’attendre deux à   trois semaines pour la reprise progressive d’une activité sexuelle.

Résultat

Après une chirurgie d’allongement, la section partielle du ligament suspenseur a un effet d’allongement immédiat et est visible dès le lendemain de l’opération. Le résultat peut être jugé au bout de quinze jours dès l’obtention de la cicatrisation cutanée. La verge est allongée de 3 à 6 centimètres au repos ; en érection le gain est nul ou minime. Pour la chirurgie d’élargissement, en post opératoire le pénis est tuméfié, il faut en générale 3 à 6 mois pour juger du résultat définitif. On peut espérer une augmentation de circonférence entre 2 et 3 centimètres au repos. L’avantage de cette intervention est que la verge conserve un aspect totalement naturel.

fr_FRFrançais